De si bons amis – Joyce Maynard

Il m’a fallu un seul chapitre.

Un seul chapitre pour savoir que j’adorerai De si bons amis. Le premier. Il se clôt par un passage fou, je l’ai souligné au crayon, j’y suis revenue plusieurs fois. A chaque lecture je testais la justesse de ses mots, sa résonance dans ma propre vie. Helen, la narratrice, croise dans la rue Ava, une femme qu’elle a tant aimée, puis perdue.  

“ A l’époque où pas un jour ne se passait sans que j’entende sa voix, quasiment tout ce que je faisais m’était directement inspiré par ce qu’elle me disait, ou n’avait pas même besoin de dire, parce que je connaissais son opinion, et que cette opinion était aussi la mienne. Puis vint un temps, long et sombre : elle m’avait chassée de son monde, et la dure réalité de cette trahison se révéla l’élément déterminant de ma vie – excepté d’avoir perdu la garde de mon fils. Privée de l’amitié d’Ava, je restais incapable de me rappeler ce que j’avais pu être sans elle”.

En un paragraphe, Joyce Maynard révèle le noeud tragique de l’histoire qu’elle va raconter dans les chapitres suivants. Elle dresse le portrait de Helen, une femme vulnérable, qui a perdu son mari et la garde de son fils. Ava et Swift Havilland, un couple fortuné, décident de la prendre sous leur aile. Elle voit en eux une famille, un refuge. Dès lors, la vie d’Helen est soumise aux caprices du couple, qui sous des apparences de bienveillance s’immiscent dans chaque zone de sa vie et la manipule.

“Soudain, l’évidence s’est imposée : il n’y avait pas une seule composante de ma vie actuelle qui ne provienne directement des Havillands. Mes amis, mon gagne-pain, jusqu’à mes vêtements. Ava et Swift répondaient de tout”.

De si bons amis éclaire les différentes notion d’amitié, souligne les zones d’ombre entre le bien et le mal. Il donne à voir des êtres imparfaits, marqués par la vie, auxquels on ne peut s’empêcher de s’identifier. Derrière l’armature romanesque, ce livre sonne juste.

Une valeur sûre pour les soirées d’hiver.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s