L’Empreinte – Alexandria Marzano Lesnevich

Il y a des livres qui ne vous laissent pas indifférents.

Il y a des livres qui vous dérangent, qui vous bouleversent, qui vous atteignent.

Il y a des livres auxquels vous repensez même quand vous avez fini de les lire.

L’Empreinte est de ceux là.

Alexandria Marzano-Lesnevich a étudié le droit à Harvard. Farouchement opposée à la peine de mort, elle croise au détour d’un stage le destin de Ricky Langley, pédophile accusé du meurtre d’un enfant de 6 ans. Ce dernier la force à revenir sur sa propre histoire, une histoire dont elle a gardé l’empreinte dans son propre corps : son grand père a abusé d’elle durant toute sa jeunesse.

Le livre met en miroir deux fils narratifs :  le récit d’investigation sur ce meurtre se double d’un retour autobiographique sur sa propre histoire. Ce faisant, l’auteur met à jour les destins particuliers, leurs ressemblances fortuites, afin d’essayer de cerner au plus près la vérité des êtres, au delà du bien et du mal.

Un livre incontournable de la rentrée littéraire d’hiver. Vous n’allez pas en sortir indemne.

2 commentaires sur « L’Empreinte – Alexandria Marzano Lesnevich »

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s