A la ligne – Joseph Ponthus

Si j’ai aimé A la ligne de Joseph Ponthus ? J’ai même fait pire : je me suis identifiée à l’auteur.

Ce livre m’a rappelé une période de mon existence où je me suis sentie en exil dans ma propre vie. J’étais à l’étranger, je faisais un travail pour lequel je n’étais pas faite, j’avais rompu avec mon mec d’alors et j’étais triste. Je me suis alors plongée dans la lecture de La Recherche du temps perdu, m’y suis accrochée comme à un radeau. J’ai ri, pleuré, ce livre illuminait mes journées, me soutenait dans les moments terribles : j’étais sauvée.

A la Ligne, c’est un éloge de ces camarades fidèles, de ces auteurs passés ou vivants avec lesquels on entretient une communauté d’esprit. Leurs livres nous accompagnent dans notre vie, nous éclairent, et créent un véritable cortège d’amis qui colorent nos joies et allègent nos peines.

De la peine, Joseph Ponthus en a eu beaucoup. Après des études littéraire, et poussé par les vicissitudes de l’existence, Joseph Ponthus est allé travailler à l’usine. Il découvre la vie précaire des ouvriers intérimaires embauchés dans les conserveries de poissons et les abattoirs bretons. Dans son livre, il documente la répétition infinie du travail à la ligne, l’absurdité infernale des tâches, la souffrance du corps qui en résulte.

Ce qui le sauve, c’est la littérature. Au fil des jours, il se remémore ses souvenirs de lecture, comme un rempart à la cruauté de l’usine. Il convoque Apollinaire, La Bruyère, Dumas, mais aussi les chansons de Trenet et Barbara. Ces auteurs, ces compositeurs sont autant d’anges gardiens qui le protègent de l’aliénation des machines, de la mort obscène des animaux et du pouvoir infâme des petits chefs.

De Joseph Ponthus, on peut louer la force documentaire de son récit, la beauté de son écriture. Je retiens ces souvenirs de lecture, ces airs de chansons ou bribes de vers éparpillés dans son texte, me faisant signe de la main comme de vieux amis.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s