Un Monde Nouveau – Anne Akrich

Il n’y a qu’une seule façon d’entrer dans Un Monde Nouveau.

Rendez-vous à l’incubateur de start-up le plus proche de votre domicile. Déclinez votre identité à l’hôtesse d’accueil, ne vous laissez pas impressionner par son air satisfait et sa moue arrogante. Restez concentré : votre pass en main, dirigez-vous sur votre droite, et surtout, sortez votre téléphone à temps – vous ne voudriez pas croiser le regard de vos voisins dans l’ascenseur.  Une fois arrivé au dernier étage, prenez enfin une bouffée d’air et demandez Pandore, la Happiness Manager du lieu.

Avec Un Monde nouveau, Anne Akrich a eu une idée géniale : faire du microcosme des start -up le sujet d’un livre satirique et grinçant. La lecture de ce livre s’apparente à une déambulation cruelle dans l’open space d’un incubateur, guidé par Pandore, la Happiness Manager de #InFutureWeBelieve. Le lecteur s’arrête à chaque table pour écouter l’histoire d’un collaborateur. Ils sont une dizaine, ils construisent la société idéale et ne jurent que par l’économie du partage. Pourtant, ce symbole du progrès masque une régression affreuse : ils sont solitaires, malheureux, envahis par une technologie qui les dépasse.

Anne Akrich a écrit un roman percutant qui dénonce la manière dont le digital occulte la réalité pour mener les hommes à la dérive, dans un monde réduit à deux dimensions.  “Patience, Albert et les autres, [sont] autant de vaisseaux fantômes, condamnés à errer sur des océans de lignes de code”.

Vous êtes entrés dans un Monde Nouveau. Vous n’en ressortirez pas intact.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s