Edmonde – Dominique de Saint Pern

La vie trépidante d’Edmonde Charles-Roux contraste joliment avec la mienne. À elle le Gotha, les parties de tennis au Racing, le secret des ambassades, la fréquentation des princes ! “Edmonde”, la biographie de celle qui fut fille d’ambassadeur, rédactrice en chef de Vogue, écrivain primé et membre de l’académie du prix Goncourt, m’a arrachée avec délice de la monotonie du quotidien.

Écrit par Dominique de Saint Pern et publié chez Stock, le livre retrace la vie d’Edmonde lors de la seconde guerre mondiale. Elle a 20 ans lorsque la guerre éclate, elle s’engage comme infirmière volontaire, et fera partie de l’Armée de Libération dirigée par de Lattre de Tassigny. Dans ce livre, le sérieux se mêle à la légèreté : on l’aperçoit skier à Megève, appeler les princes de sang par leurs surnoms, et assister à des défilés haute couture maintenus vaille que vaille ! Edmonde traverse la guerre avec une élégance rare, une robe de chez Lelong sur elle et une raquette de tennis à la main.

Incarnée à merveille par l’écriture de Dominique de Saint Pern, Edmonde renaît : on devine le bruit de ses talons sur le sol de palais italiens, son rire à la piscine du Racing. Sa moue est photogénique à souhait, elle sait prendre la pose qui tue face aux grands moments de l’histoire. Cela ne fait aucun doute : belle, riche et puissante, si Edmonde avait eu 20 ans aujourd’hui elle ferait partie des superstars d’Instagram – de ceux dont je contemple avec bonheur et jalousie le feed depuis mon lit.

Un commentaire sur « Edmonde – Dominique de Saint Pern »

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s