La faille du temps – Jeanette Winterson

Il faut parfois savoir se mettre à la place de l’auteur. Si comme elles l’ont proposé à Jeanette Winterson, les éditions Hogarth m’avaient demandé de revisiter une oeuvre de Shakespeare, n’aurais-je pas été saisie d’angoisse à l’idée de rivaliser avec l’un des plus grands génies littéraires, et n’aurais-je pas, à l’instar du Bartleby de Herman Melville, décliné l’invitation d’un misérable “I would prefer not to ?”

Preuve que je ne suis pas Jeanette Winterson et qu’il y a moins d’ambition chez une blogueuse littéraire que chez un pur écrivain, celle-ci n’a pas flanché. Elle a choisi de retravailler Le Conte d’hiver, une tragicomédie aussi noire que passionnante, dans laquelle Léonte, roi de sicile, est rongé par la jalousie. Persuadé que sa femme Hermione est enceinte de son meilleur ami, il chasse ce dernier, fait enfermer sa femme et abandonne la fillette tout juste née sur une île déserte, où elle sera recueillie in extremis par un berger.

Dans La Faille du temps, Jeanette Winterson transpose cette histoire à notre époque avec des personnages plus vrais que nature. Le roi de sicile devient un roi de la finance, sa femme une chanteuse célèbre, et son meilleur ami un créateur de jeu vidéo. Avec Jeanette Winterson, l’histoire se rejoue une deuxième fois, terrifiante, bluffante et amusante à la fois.

Merci Jeanette de ne vous être pas défilée. Grâce à vous, le démon de la jalousie, intact, traverse les années.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s