Miroir de nos peines – Pierre Lemaitre


Mon addiction littéraire à un nom : elle s’appelle Pierre Lemaitre

La première fois que j’achetais un livre de Pierre Lemaitre, j’étais à l’hôpital. Je venais d’accoucher de mon quatrième enfant, et trop fatiguée pour lire, je téléchargeais sur mon iPhone “Couleurs de l’Incendie”, lu par l’auteur. Je l’écoutais durant 14 heures et 10 minutes, auxquelles s’ajoutèrent dans le mois les 16 heures et 57 minutes de “Au revoir là-haut”. Au bout de 30 heures cumulées d’écoute, j’étais complètement accro à Pierre Lemaitre – inflexions de voix incluses.

Le sevrage fut terrible. Comment, sans Pierre Lemaitre, survivre aux moments les plus ennuyeux de l’existence ? Sans ses personnages si drôles, sans ses intrigues irréprochables, comment supporter l’imperfection de mes journées ? Tel un opiomane en manque, j’attendis maladivement la sortie “Miroir de nos peines”, le dernier tome de la trilogie que je reçu à Noël.

En ouvrant ce livre, quelque chose d’inédit arriva : j’eu une hallucination auditive ! Dès les premiers paragraphes de “Miroir de nos peines”, j’entendis Pierre Lemaitre, sa voix de conteur, ses intonations drôles et emphatiques. De la drogue à l’intoxication il n’y a qu’un pas, que je sautais allègrement avec ce dernier tome.

Chers amis, croyez-moi, “Miroir de Nos Peines” est le psychotrope idéal pour oublier l’abattement du mois de janvier. Ce livre raconte l’histoire de Louise, une jeune femme prise dans la seconde guerre mondiale. Il concentre tout ce qui a fait la réussite des deux premiers: un destin dans l’engrenage de la grande Histoire, des personnages tendres et burlesques et une narration resserrée.

Baudelaire demandait à voir “La vie en beau ! La vie en beau !”. Comme sous l’effet d’un hallucinogène, “Miroir de nos peines” la déforme et et lui donne une silhouette merveilleuse et intriguante à souhait.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s