FUN FACT ABOUT ANDRé breton

André Breton (1896-1966) était le chef de file charismatique et autoritaire du mouvement surréaliste.

André Breton savait remarquablement susciter l’amitié autour de lui. Le groupe surréaliste aimait Breton «comme une femme», dira Jacques Prévert, et Maurice Nadeau écrira que «ceux qui goûtaient avec lui des minutes d’amitié inoubliables […] [étaient] prêts à tout lui sacrifier: femmes, maîtresses, amis».

S’il forçait l’admiration des uns et des autres, Breton ne s’embarrassait pas de les aimer en retour.
À Eluard qui lui demandait, un jour, s’il avait des amis, André Breton répondit: «Non, cher ami.» Et Max Ernst, qui rapporta l’anecdote, ajouta: « Pour être admis comme ami, il fallait tacitement accepter au préalable un contrat de non-réciprocité.»

Breton savait réunir les êtres autour de lui, mais pouvait aussi les bannir sans avertissement. Tzara, Picabia, Soupault, Artaud et Desnos en firent notamment les frais.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s