Dominique Fortier-Les villes de papier

PO PO PO ! POÉSIE !

Voici l’un de mes gros coups de coeur de la rentrée littéraire – “Les villes de Papier” de Dominique Fortier aux éditions Grasset , qui sort demain en librairie.

Connaissez-vous la vie d’Emily Dickinson ? Cette poétesse américaine née en 1830 et morte en 1886, a composé presque mille huit cent poèmes, dont moins d’une douzaine a été publiée de son vivant. Elle écrivait sur des emballages, des cartons, des enveloppes qu’elle cachait dans ses tiroirs, et qui ne seront trouvés qu’à sa mort. Elle a vécu cloîtré chez elle une partie de sa vie, ne quitta plus sa maison qu’en cas de force majeure, parlant à ses visiteurs à travers une porte.

“Emily des champs n’est jamais allée à la mer. Cette étendue mouvante et bleue l’effraie. Elle est parfaitement à son aise dans le prisme que trace une goutte d’eau, une seule, sur la vitre de sa chambre. Quand elle rêve de l’océan, elle craint d’y tomber comme on bascule en bas d’une falaise. Il y a des risques à côtoyer l’infini”.

Dans “Les villes de papier”, Dominique Fortier retrace la vie d’une des figures les plus importantes de la littérature mondiale, non pas sa vie réelle, mais sa vie intérieure, irréductible, foisonnante, illuminée par la force aveuglante de ses poèmes.

“Ces poèmes qu’elle appelle “neige”, il les conçoit comme des flocons délicats et aeriens, d’une fragilité presque surnaturelle – une très fine dentelle de mots. Mais en écrivant “neige”, ce qu’Emily a derrière les paupières, c’est la plus puissante des avalanches”.

Ce livre est si beau, Dominique Fortier n’écrit pas, elle projette des figures sensuelles sur le papier, des images fugaces que l’on pourrait presque toucher. Elle tisse les mots, entrelace les destinées, la vie d’Emily Dickinson avec la sienne, dans un livre plein de poésie.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s