allo, Jean-Philippe Toussaint ?

Vais-je réussir à parler à Jean-Philippe Toussaint ?

Quand j’ai envoyé un email à l’auteur du roman “Les émotions”, j’ai appuyé sur la touche envoi sans trop y croire, car Toussaint fait partie de ces entités divines et abstraites, dont il n’est pas certain qu’elles soient pourvues d’un téléphone et d’une ligne qui nous y amène.

Quelques jours plus tard, j’ai eu la confirmation que les dieux avaient bien leur place sur terre. C’est avec un plaisir infini que j’ai écouté la voix claire et vibrante de Toussaint me raconter comment lui était venu la scène qui clôt “Les émotions”, cette gigantesque fuite qui constitue l’acmé romanesque du livre. On y voit le narrateur s’évader en compagnie d’une femme par les souterrains du Berlaymont, le siège de la Commission Européenne à Bruxelles.

Pour écrire ce livre, Jean-Philippe Toussaint menait des entretiens. Il a rencontré l’architecte en charge de la rénovation du Berlaymont, qui lui a révélé l’existence d’un souterrain reliant le bâtiment au Juste Lipse en face.

“Ce qui est amusant, me raconte Jean-Philippe Toussaint, c’est qu’un an avant de commencer à écrire ce livre, j’ai eu l’idée de la fin. J’ai vu dans ce souterrain la possibilité de finir le roman par une fuite, une acmé, une montée de la tension et de l’émotion. Sans lui, je ne vois pas comment je l’aurais terminé.”

L’auteur a exploité les potentialités romanesques que lui offrait ce lieu fortuit, découvert au hasard d’une interview. Le souterrain apparaît au milieu du livre, lorsque le frère du narrateur, qui est en charge de rénover le Berlaymont le lui fait visiter. Puis, le lecteur l’oublie, pour le retrouver à la fin, lors de la scène de fuite éperdue, amoureuse sur laquelle se termine le livre.

Quand je lui fait remarquer qu’il a écrit de très belles pages de fuite dans “MMMM”, il me répond qu’il affectionne la vitalité romanesque qui en émane. “Peu importe ce qu’ils fuient, ce qui est intéressant c’est le mouvement de la fuite. Dans la scène finale des “Émotions”, il y a une énergie qui se dégage, et c’est ça qui me plait”.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s