ALLO CAMILLE DE TOLEDO ?

Les coups de fil reprennent ! Dernièrement, j’ai eu la chance de parler à l’auteur de “Thésée, sa vie nouvelle” , qui a accepté de me raconter une anecdote.

Ces derniers temps, il a beaucoup pensé à une histoire rapportée par Romain Gary. Dans “La promesse de l’Aube”, l’écrivain affirme que sa mère avait écrit près de 250 lettres quelques jours avant sa mort, lettres qui lui parvinrent régulièrement durant les trois ans qui suivirent grâce à la complicité d’une amie suisse, et qui fit qu’il n’apprit son décès qu’après la guerre, une fois revenu en France. Cette histoire émouvante d’une mère qui protège son fils de la réalité de sa mort, nous savons aujourd’hui qu’elle est fausse.

Camille de Toledo s’est longtemps interrogé sur les raisons de cette invention. Pour lui, cette histoire reflète la vérité de la littérature : cela a beau n’être pas vrai factuellement, il y a néanmoins une vérité de cœur qui a fait écrire cela à Romain Gary. C’est une pulsion de sa propre psyché qui l’a conduit à penser que sa mère vivait encore et que c’est l’idée de cette mère vivante qui lui a permis de traverser la guerre et de survivre. “Et je pense d’ailleurs qu’il a vécu longtemps dans l’espoir qu’avait sa mère pour lui. Nous vivons à l’intérieur des promesses que nous faisons, à des gens qui ne sont plus là. “Thésée, sa vie nouvelle” a beaucoup à voir avec ça. Une écriture des promesses tenues ou non tenues”.

Camille de Toledo a lui-même opéré un certain nombre de déplacements dans son livre. Si son héros porte le nom de Toledo, c’est moins son histoire qu’il raconte, celle de sa famille, que l’histoire de la diaspora en général, l’expulsion des juifs d’Espagne, du refus de renier sa foi. À partir de sources documentaires exactes, il a entamé un travail de transformation, comme un sculpteur devant une matière brute. Et cela n’entame en rien la vérité littéraire. “Ce qui fait une vérité littéraire, c’est une vérité psychique, une vérité de quête qui, par la fiction, s’écrit à même la vie.”

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s