Laurent Binet-HHhH

Casse-tête fictionnel !

Magnifique ! Ce mois-ci, j’ai lu “HHhH,” le roman historique de Laurent Binet qui raconte l’opération « Anthropoïde » mise en place en 1942 à Prague. Deux parachutistes tchèques furent chargés d’assassiner Reinhard Heydrich, chef de la Gestapo, et planificateur de la solution finale. Chez les SS, ce dernier était appelé “Himmlers Hirn heisst Heydrich” : le cerveau d’Himmler.

Sauf que Laurent Binet ne fait pas que simplement raconter les faits historiques (d’ailleurs fascinants). Il décrit également son propre processus d’écriture. Ses partis-pris stylistiques, recherches bibliographiques, son questionnement sur le statut de la fiction, l’avancée même de son travail, tout ceci est intégré au récit. Et ô, magie suprême ! On a l’impression d’assister à l’écriture du roman au moment même où on le lit.

“C’est un combat perdu d’avance. Je ne peux pas raconter cette histoire telle qu’elle devrait l’être. Tout ce fatras de personnages, d’évènements, de dates, et l’arborescence infinie de liens de cause à effet, et ces gens, ces vrais gens qui ont vraiment existé, avec leur vie, leurs actes et leurs pensées dont je frôle un pan infime… Je me cogne sans cesse contre ce mur de l’Histoire sur lequel grimpe et s’étend, sans jamais s’arrêter, toujours plus haut et plus dru, le liette décourageant de la causalité.”.

J’ai adoré ce roman construit comme un rubik’s cube, où les différentes facettes de la fiction, de l’histoire, et de l’écriture se déplacent ensemble anarchiquement pour au bout du compte former un carré parfait : un livre brillant et prenant à la fois.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s