louis daboussy-Tue l’amour

Je vous présente jojo !

Les personnages de roman sont des gens comme vous et moi. Certains inspirent une sympathie extrême, d’autres sont si mal intentionnés qu’on n’hésiterait pas à les bloquer sur Instagram s’ils existaient vraiment. Parfois encore le hasard met sur notre route des personnages très attachants, des personnages comme Jojo, le héros du roman “Tue l’amour” de Louis Daboussy qui vient de paraître aux éditions Léo Scheer.

Jojo a 36 ans, c’est un parisien bobo, féministe, bien sous tous rapports, avec des bouclettes qui lui donnent un air vaguement romantique. Après avoir vécu une grande histoire d’amour, il recherche la nouvelle femme avec laquelle refaire sa vie :

“Ce qui m’obsède, c’est de fonder une vieille famille avec déjeuner du dimanche, enfants qui gambadent autour de la table et chouette clébard. Ça, et puis aussi le vrai amour, celui qui illumine tout, l’entente parfaite, l’évidence, la symbiose qui fait qu’on se comprend avant même d’avoir pensé à s’exprimer, l’envie inoxydable de surprendre, de combler, et de veiller sur l’autre. Ce sentiment, je le connais pour l’avoir vécu, au moins une fois pour ce qui concerne l’ensemble de la palette, de l’explosion des débuts à la plénitude sereine, et j’espère toujours le voir resurgir au détour d’un alignement favorable”.

Mais voilà, le problème de Jojo, c’est qu’il n’arrive pas à trouver la bonne. Il nous raconte sur un ton drôle et caustique l’étendue de ses déboires amoureux. Ce n’est pas qu’il manque de prétendantes, il en trouve plein des Chrystelles, des Chloés, des Maëlys, dans la vraie vie ou sur Tinder. Mais il y a toujours un truc qui cloche d’un côté ou de l’autre. Un tue l’amour, qui l’empêche de continuer plus avant.

Je vous conseille cet excellent roman, agréable comme un dîner d’avant 2020 où l’on se retrouve en face d’une personne qui vous raconte par le menu ses mésaventures avec les filles, avec plein de détails incongrus et un sens inné du comique !

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s